LA VOIX DANS TA TÊTE · Ta bibliothèque de podcasts à écouter

La grande aventure d’ARTE Radio

ARTE Radio souffle sa vingtième bougie cet automne. Sa renommée n’est certainement plus à faire, mais savais-tu qu’elle était l’une des pionnières du podcast francophone ? Retour aux sources de cette radio 2.0.

Tout commence au début des années 2000, avant même que le mot podcast ne voit le jour. Jérôme Clément, président d’ARTE France (chaîne de télévision publique franco-allemande), souhaite créer une webradio pour toucher une audience plus jeune. Il confie le projet à Silvain Gire, journaliste et ancien reporter pour France Culture, et à Christophe Rault, jeune ingénieur du son fraîchement diplômé. Ensemble, ils lancent ARTE Radio en novembre 2002. Un projet unique en son genre pointe le bout de son nez.

Un “ovni” dans le paysage radiophonique français

Comme l’explique Silvain Gire dans un entretien pour Syntone, l’arrivée d’ARTE Radio dans le paysage médiatique est loin de faire l’unanimité. Une radio sur le web, lancée par une chaîne de télévision ? Beaucoup trouvent l’idée farfelue. Surtout que le projet ne suit pas le modèle traditionnel radiophonique. ARTE Radio n’a ni grille de programmation, ni formats préétablis. Il s’agit d’une radio “à la demande”, où l’on peut écouter ce qu’on veut, quand on veut. Il est même possible de télécharger les créations gratuitement sous licence Creative Commons (CC), ce qui permet à des radios associatives de rediffuser les contenus d’ARTE sans contrainte.

En 2006, ARTE Radio crée la plateforme participative Audioblogs. L’objectif est de démocratiser l’audio en permettant à tous·tes de diffuser des podcasts. Et ça marche plutôt bien : à ce jour, la plateforme héberge plus de 4.000 blogs. L’équipe d’ARTE Radio y publie aussi des conseils pratiques et des interviews avec des créateurices sonores.

Le logo d'Arte Radio

Une identité éditoriale forte

En plus d’être un concept radiophonique innovant, ARTE Radio a, dès sa création, des valeurs assumées. Des “émissions, reportages, témoignages et bruits pas sages”, peut-on lire sur leur site web. Un bon résumé pour un média toujours en quête de sons qui racontent le réel.

Mais revenons plus en détails sur les marqueurs qui ont forgé le style “ARTE Radio”.

À son fondement, il y a la volonté de remettre le son (nom, par ailleurs, donné à ses productions) au cœur de la création radiophonique. Dites adieu au bon vieux commentaire journalistique et à l’avis des experts·tes. ARTE Radio recherche des voix dissidentes, des anonymes, des histoires intimes et politiques. Selon Silvain Gire, “le podcast est une expérience directe avec la personne qui parle, sans filtre ni médiateur”.

Média résolument engagé et subjectif, ARTE Radio est ouvert à tous·tes, avec ou sans expérience. Mais attention, Silvain Gire est particulièrement exigeant (voir “Comme se faire refuser un projet”).

Un modèle qui prospère

Aujourd’hui, ARTE Radio compte plus de 2.000 sons, des dizaines de prix et presque 2 millions d’écoutes chaque mois. Derrière tout ce travail, se cache une petite équipe de six salarié·es, un·e alternant·e et un·e stagiaire, auxquels viennent se greffer des pigistes plus ou moins régulièrement.

Avec de nouvelles sorties chaque semaine, on peut dire qu’il y a l’embarras du choix ! Terminer avec des recos ? Perso je ne manque jamais les épisodes d’Un podcast à soi et de Vivons heureux avant la fin du monde.

Cet article t’a plu ? Tu veux rejoindre la communauté et découvrir chaque mois nos quatre podcasts “coup de cœur” et d’autres recos ? Inscris-toi à notre newsletter !

LES PODCASTS ARTE RADIO DU CATALOGUE LVDT

↓ ARTICLES ↓

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement.
Voir la politique de confidentialité .

Abonne-toi à la newsletter pour
recevoir les recos du mois :