LA VOIX DANS TA TÊTE · Le mag du podcast

Les témoignages effacés du Titanic

Six passagers chinois du Titanic se retrouvent réduits au silence après avoir survécu au naufrage… Eh non ! Tu n’es pas dans un nouvel épisode de Bières & faits divers, notre super podcast que tu dois absolument écouter (si ce n’est pas déjà fait). Aujourd’hui, je t’emmène 110 ans en arrière pour te raconter comment une partie de l’Histoire a été volontairement occultée.

10 avril 1912, Southampton, Angleterre

Grand jour de départ du Titanic, ce paquebot de luxe dont la réputation est déjà d’être insubmersible (no spoiler : l’Histoire nous a prouvé le contraire.) 2200 personnes embarquent à bord du navire. Parmi les passagers de la troisième classe se trouvent huit ressortissants chinois. Des origines qui prendront tout leur sens par la suite. Partis à la conquête des États-Unis, ils ne se doutent pas encore du sort tragique qui les attend.

Nuit du 14 au 15 avril 1912, milieu de l’océan Atlantique

23h40, le Titanic heurte un iceberg et scelle son destin. Rapidement, le bateau commence à être évacué. Problème : il compte 2200 passagers et le nombre de canots ne permet d’en sauver que 1178. Dans la cohue pour accéder à une embarcation, “cinq passagers chinois réussissent à monter dans des canots de sauvetage”, comme le rapporte le podcast Choses à savoir HISTOIRE. Ils font partie des 705 rescapés du drame.

Mais tu nous avais parlé de huit Chinois ? Les calculs ne sont pas bons là ! Oui, je sais il en manque trois… Malheureusement, deux des huit décèdent dans les eaux gelées de l’océan Atlantique. Et là, tu te dis que je n’étais pas doué en math (et je ne peux pas te donner tort), parce qu’il en manque toujours un. Ce dernier passager chinois est retrouvé flottant sur une pièce de bois et repêché par l’officier Harold Lowe. Ce dernier aurait déclaré avant de le sauver : “Quel est l’intérêt ? Il est mort, probablement, et s’il ne l’est pas, il y en a d’autres qui méritent mieux d’être sauvés qu’un Jap !”

Fun fact : James Cameron, le réalisateur de Titanic, avoue s’être inspiré de ce passager pour la scène où Rose tente de survivre sur cette fameuse porte en bois (oui, celle où il y avait de la place pour Jack !).

16 avril 1912, Ellis Island, États-Unis

Sains et saufs, c’est sur Ellis Island (que l’on pourrait qualifier d’île de l’immigration) que sont envoyés les six naufragés. Ces passagers chinois sont considérés avec une certaine méfiance”. En effet, l’époque est empreinte d’un racisme bien ancré aux États-Unis, particulièrement envers les Asiatiques. Ces derniers sont accusés de vouloir voler les emplois des Américains et ne sont pas vraiment les bienvenus dans le pays de l’Oncle Sam.

 

Sous couvert du racisme ambiant, les six survivants sont ”invités” à quitter le sol américain et sont envoyés dans un bateau, direction Cuba. Ensuite, toutes traces de leur séjour sur le Titanic sont effacées, comme s’ils n’y avaient jamais posé le pied. Il ne leur reste que leurs souvenirs qu’ils sont priés de garder pour eux, jusqu’à la tombe…

16 avril 2021, Monde

109 ans plus tard, Arthur Jones rend justice à ceux que les journaux de l’époque avaient accusé de s’être déguisés en femmes pour accéder aux canots. On disait aussi que ces Chinois se seraient cachés sous les sièges des canots de sauvetage”, des accusations lancées sous le prisme de stéréotypes associant la lâcheté aux Asiatiques. Dans son documentaire The Six, Jones montre le résultat de plusieurs années de recherches, des rencontres avec des familles qui n’avaient parfois même pas idée de ce que leurs ancêtres avaient connu. En 107 minutes, il rend à l’histoire du naufrage une pièce du puzzle… délibérément égarée.

Si cette histoire t’a plu, tu peux l’écouter dans le podcast qui a inspiré cet article, “Choses à savoir HISTOIRE – Pourquoi l’histoire de certains rescapés du Titanic fut-elle cachée ?”.

↓ ARTICLES ↓
Enfant muni d'un casque audio.
Des tops

Les meilleurs podcasts pour enfants

Tu es parent, tante, oncle, grand frère, grande sœur, papy, mamie… bref, tu t’occupes parfois d’un enfant ? On a une giga astuce pour les occuper : le podcast. Voici nos préférés du moment.

Lire la suite »

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement.
Voir la politique de confidentialité .

Abonne-toi à la newsletter pour
recevoir les recos du mois :