L’internet des choses, c’est quoi?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur linkedin

À l’occasion de l’édition Wallifornia MusicTech 2020, Caroline présentait un panel en compagnie de Loïc De Visscher (RTBF) et Justine Gheeraert (Radio France), pour explorer l’impact de l’IoT sur les médias et la production de contenu (on te glisse l’enregistrement de la rencontre juste en-dessous). Mais si, comme moi, tu te demandes ce qu’est “l’internet des choses” pas de panique, j’ai fait quelques recherches pour t’expliquer ça simplement…

The internet of quoi ?

Tout comme il existe l’internet des personnes, on parle de plus en plus d’un « Internet of Things » (IoT). Littéralement, cette expression anglaise se traduit en français par « l’internet des choses ». Par conséquent, on pourrait dire que l’IoT correspond à un réseau d’objets du quotidien intelligents qui sont connectés à internet et qui communiquent entre eux en envoyant, en recevant et en échangeant des données. On pourrait dire que ces objets parlent entre eux grâce à internet. Ils s’échangent des informations sur de nombreuses choses, qui viennent alors alimenter des bases de données.

Par exemple, quand ta montre connectée échange des informations sur tes habitudes de sommeil avec ton smartphone, ces deux gadgets communiquent et font donc partie de l’IoT. À plus grande échelle, on pourrait considérer le concept de « smart cities » (fr. villes intelligentes) où, par exemple, des poubelles sont pourvues de capteurs qui signalent quand celles-ci doivent être vidées.

Et dans notre société ?

Selon certaines personnes, ces informations pourraient être utilisées pour améliorer plusieurs aspects de la vie quotidienne comme l’efficacité dans les tâches manufacturières et l’économie d’argent. Par exemple, dans une entreprise, les avantages de l’IoT seraient de créer de meilleurs produits plus rapidement en réduisant les coûts de production. Sur le plan écologique, l’IoT pourrait optimiser la production d’énergie et sa consommation. Le système de chauffage d’un bâtiment pourrait détecter la présence ou l’absence de personnes dans son enceinte et adapter la température en conséquence.

D’autres pensent qu’il y a un danger pour la protection de la vie privée et la sécurité car ces objets pourraient représenter des cibles pour les hackers.

Wallifornia dans tout ça

Actuellement, les objets connectés et l’IoT s’étendent à de plus en plus de secteurs comme l’industrie, l’énergie, la santé, etc. Il est donc justifié de s’intéresser à l’industrie musicale et médiatique. Et c’est autour de cette problématique qu’ont discuté ensemble Caroline , Loïc De Visscher (RTBF) et Justine Gheeraert (Radio France) lors d’un panel portant sur les opportunités et les challenges auxquels doivent faire face les acteurs de l’industrie des médias et de la musique dans le cadre de Wallifornia.

↓ Des articles qui pourraient t'intéresser ↓
↑ Des articles qui pourraient t'intéresser ↑

COMMENTAIRES

LA VOIX DANS TES MAILS

Cette article t'a plu? Inscris-toi à notre missive mensuelle pour recevoir les nouveaux articles et les podcasts du mois!

Loading..