LA VOIX DANS TA TÊTE · Le mag du podcast

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Science, sexualité, prison et espions : nos podcasts préférés de juin

Comme chaque mois, quatre membres de l’équipe te partagent leurs derniers coups de cœur podcastiques. Si tu es à la recherche de nouveaux podcasts à écouter, tu es au bon endroit !

Les sciences expliquées aux enfants dans Curieux de sciences, le coup de cœur de Caroline

Pourquoi les Girafes ont-elles un long coup ? Comment sait-on à quoi ressemblaient les dinosaures ? Si vous ne connaissez pas la réponse à ces questions, ce podcast est fait pour vous ! Curieux de sciences est un podcast qui s’écoute en famille.

Dans chaque épisode, des petit·e·s curieux·se·s s’invitent au musée pour formuler des hypothèses qu’iels confrontent ensuite à des scientifiques rodés à la vulgarisation ! Très vite, vous vous surprendrez à spéculer vous aussi sur “comment faire pour peser la Terre ?” ou “qui est apparu en premier, l’œuf ou la poule ?”

Un vrai contenu de qualité qui met le processus scientifique à l’honneur et qui réveille notre curiosité, celle qui nous fait questionner ce que l’on voit pour mieux comprendre le monde. Seul petit bémol, les intro de contextualisation de la journaliste Grâce Leplat qui dénote un peu avec le reste du contenu (mais là, je cherche vraiment la petite bête…).

Actuellement, 10 épisodes sont disponibles. On croise les doigts pour qu’une saison 2 débarque bientôt !

Curieux de sciences est un podcast français du magazine Images Doc et du Muséum d’Histoire naturelle de Paris.

La sexualité des personnes arabes et/ou musulmanes avec JINS, le coup de cœur de Clara

Vignette du podcast "JINS".« Jins », ça veut dire “sexe” en arabe. Le podcast JINS parle donc de sexualité et de genre sous le prisme arabe et/ou musulman. Ou plutôt, des sexualités, puisqu’elles sont aussi nombreuses qu’il n’existe d’individus. JINS se donne pour mission de déconstruire les stéréotypes existants, avec une approche féministe, antiraciste, intersectionnelle et décoloniale. Bref, tout ce qu’on aime.

La voix qu’on entend dans les épisodes, c’est celle de Jamal, jeune homme franco-marocain. Il introduit de façon toujours informative et pertinente le sujet qui va être abordé. Il donne ensuite la parole à des chercheur·euses, des militant·es ou des artistes. Les thématiques, tout comme les invité·es, sont très variées : impossible de ne pas en trouver une qui va t’intéresser.

Si ce podcast te donne envie, tu as de quoi faire : deux saisons sont déjà disponibles, à raison d’un épisode par semaine. La troisième est en cours de production, mais en attendant, JINS sort quelques hors-séries pour faire patienter ses auditeurices. Plus de 90 épisodes sont déjà sur les plateformes d’écoute.

Petit point bonus : JINS ne se concentre pas exclusivement sur la sexualité. Un épisode est par exemple consacré à l’éco-féminisme, et un autre aux violences policières, dans lequel Jamal reçoit la formidable Assa Traoré.

JINS est un podcast français produit par Kikina Studio.

Des histoires d’espions avec Espions, une histoire vraie, le coup de cœur de Noémie

Je sais pas toi, mais moi, j’ai une fascination pour les espions. Pas étonnant que parmi mes séries préférées, on trouve Alias, The Americans et Le Bureau des Légendes. Et donc logique que j’ai absolument kiffé le podcast Espions, une histoire vraie de France Inter.

Chaque épisode de ce podcast s’attelle à dresser le portrait et le parcours d’un·e espion·ionne, raconté par une narratrice et accompagné d’un habillage sonore super immersif. Parmi ces dizaines de récits, j’y ai notamment découvert les histoires étonnantes de trois espionnes : l’américaine Ana Montès, la française Marie-Madeleine Fourcade et la russe Maria Butina. J’aime le fait que ce podcast parle tout aussi bien des “méchants” que des “gentils”, sans jugement, juste en racontant les faits “de façon objective” (on sait que l’objectivité journalistique n’existe pas, mais t’as compris).

À travers ces destins extraordinaires, c’est aussi l’histoire des conflits géo-politiques qui se dessinent, te permettant d’en apprendre autant sur la guerre froide, la Seconde Guerre mondiale ou l’élection de Donald Trump. Un podcast fascinant sur des personnages qui, à l’inverse de Sydney Bristow*, les Jennings** ou Malotru***, ont bel et bien existé. Et ça, c’est absolument fou.

*l’héroïne d’Alias jouée par Jennifer Garner
**le couple star de The Americans, joué par Matthew Rhys et Keri Russel
***le héros du Bureau des Légendes, joué par Mathieu Kassovitz

Espions, une histoire vraie est un podcast français de Stéphanie Duncan pour France Inter. Il existe aussi en livre, aux éditions Taillandier.

La vie sexuelle des détenues avec Sexualité sous surveillance, le coup de cœur de Juliette

Vignette du podcast "Sexualité sous surveillance".Sexualité sous surveillance est le genre de podcast qui happe l’oreille et marque les esprits. Au fil des épisodes, les récits de détenues s’entremêlent pour dresser le portrait d’une sexualité carcérale difficile, mais bel et bien existante. Car la sexualité ne s’arrête pas une fois passée les portes d’un établissement pénitentiaire. Simplement, elle s’adapte.

Les réalisateur·rices de ce podcast belge ont tendu le micro aux principales intéressées : les femmes incarcérées, les ex-détenues, mais aussi à leur entourage et aux gardiennes de prison.

Un podcast en trois épisodes, qui aborde trois aspects différents de la sexualité entre les murs. Celle qui se pratique seule, d’abord. Le premier épisode, « Prisonnière de son propre corps », interroge : comment conjuguer désirs charnels avec privation de l’intimité ? Sous surveillance constante, et sans moment de solitude, se masturber est une activité complexe.

Puis, pour vaincre la solitude, les détenues nouent des relations – sexuelles ou romantiques – entre elles. Parfois même avec les matonnes, bravant les interdits. C’est le sujet du deuxième épisode, « Contre la détention, la tendresse ».

Comment vivre sa relation de couple lorsque l’une est à l’intérieur, et l’autre dehors ? Une chose est sûre, l’organisation pénitentiaire n’aide pas. Ce troisième épisode, « S’aimer tel jour à telle heure » livre le témoignage poignant d’une vie de couple séparée par les murs de la prison et rythmée par les VHS – les Visites Hors Surveillance.

Ce projet étudiant (IHECS) a fait son chemin jusqu’au Festival Longueur d’ondes, en passant par la RTBF et le Paris Podcast Festival. Il a récemment été couronné du prix « Meilleur·e entretien/enquête » au Brussels Podcast Festival.

Sexualité sous surveillance est un documentaire sonore qui transmet avec beaucoup de justesse les témoignages intimes de détenues et ex-détenues, qui vous emmène au cœur de la prison et y pulvérise le tabou et les clichés qui entourent la sexualité féminine.

Sexualité sous surveillance est un podcast belge de Sarah Duchêne, Paul-Louis Godier, Lisa Guilmot, Élise Leloup et Céline Thérer.
Cet article t’a plu ? Tu veux rejoindre la communauté et découvrir chaque mois nos quatre podcasts “coup de cœur” et d’autres recos? Inscris-toi à notre newsletter !
↓ ARTICLES ↓
Parlons podcasts

“Palabre” : ces mots qui façonnent et fascinent

À travers le portrait d’une interprète turque, Palabre décortique le sens des mots. Délicieuse expérience sensorielle par le son et déconcertante expérience de l’esprit par le sens, ce podcast aux multiples formes trouble autant qu’est troublant le langage qu’il analyse.

Lire la suite »

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement.
Voir la politique de confidentialité .

Abonne-toi à la newsletter pour
recevoir les recos du mois :