Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

QUI EST MISS PADDLE, le podcast qui mêle Instagram et relations toxiques

Le podcast Qui est Miss Paddle? de Judith Duportail et de Pavillon Sonore, c’est un peu l’incarnation même de la célèbre expression “l’habit ne fait pas le moine”. Tu penses te lancer dans un podcast sur Instagram et le patriarcat. Mais, au fur et à mesure que tu t’enfiles les épisodes, tu te rends compte que ce n’est pas seulement ça… Découvre avec LVDT ce podcast noté 5 étoiles sur Apple Podcasts… et on comprend pourquoi!

Ça commence par une histoire banale…

Qui est Miss Paddle? c’est l’histoire d’un like sur Instagram, un samedi matin, rien de plus banal. Un like sur le cliché d’une instagrameuse à la pose ultra suggestive qui représente tout de la meuf au corps parfait (je ne te fais pas un dessin…).

Cependant, CE like représente bien plus que ce qu’il en a l’air. Parce que CE like est posé par le petit ami de l’époque de Judith. Tu te diras que ce genre de photo est bien trop stéréotypée pour plaire. C’est bien ça le pire car “oui, ça marche sur les mecs un truc aussi caricatural”… Un hasard? Je ne pense pas! Là, je fais référence au “male gaze”… Si tu ne vois pas ce que c’est, check notre article “Les meufs libèrent leurs voix” dans lequel on t’explique le concept!

En likant ce post, le mec vient justifier le patriarcat, ses normes et ses caricatures en adhérant à cette vision biaisée des genres. Le doute s’immisce et les insécurités de Judith se manifestent puissance 10 000. 

Du coup, notre héroïne devient littéralement obsédée par cette fille qu’elle baptise Miss Paddle. Une obsession pour cette miss et pour tout ce qu’elle représente. Elle ressent de la fascination et, en même temps, du mépris. Cette obsession devient carrément dévorante et la voilà qui se transforme en “stalkeuse” (traduisons: traquer quelqu’un par obsession). Elle, la journaliste féministe bien dans sa peau, est devenue une “stalkeuse”… Pourquoi? Et, surtout, comment? 

…une histoire banale qui en cache une plus sombre.

Comme Judith est journaliste, et bien, elle va enquêter. Elle se pose une tonne de questions sur l’impact des réseaux sociaux et des images qu’ils véhiculent, la légitimité du patriarcat et de ses codes, les effets de tout cela sur la vie de quelqu’un et sur les relations avec autrui mais, surtout, sur “comment elle s’est retrouvée là”… 

Au fil des épisodes, Judith raconte son histoire, ses rencontres et ses découvertes. Et là, ben toi, on ne t’arrête plus! Tu écoutes tous les épisodes d’affilée (crois-moi, on perd vite le contrôle avec un podcast comme celui-là!).

Parce que c'est comme ça que ça se passe une relation abusive. Ça commence par une histoire banale: un like sur Instagram par exemple.

Épisode 4, Miss Origami

Qui est Miss Paddle explore la complexité des rapports troublés et troublants entre amour et réseaux sociaux, mais aussi la perversion des relations abusives. Si cela t’intrigue, tu devrais écouter ce podcast:

Cet article t’a plu? Tu veux rejoindre la communauté et recevoir les quatre podcasts du mois? Inscris-toi à notre Newsletter!

↓ Des articles ↓
↑ Des articles ↑

LA VOIX DANS TES MAILS

Cette article t'a plu? Inscris-toi à notre missive mensuelle pour recevoir les nouveaux articles et les podcasts du mois!